Montreal to Cabramatta

Montreal-based director Khoa Le was in Sydney in 2013 to attend the Australian premiere of his first documentary feature Ba Noi at Antenna Documentary Film Festival. Ba Noi won the HOTDOCS Inspirit Foundation Pluralism Prize, Visions Du Reel.

The Consulate General of Canada, Sydney, proudly supported the young director’s visit.

Khoa visited Cabramatta, Sydney’s suburb to the west, which boasts the largest Vietnamese community in Australia. While visiting the thriving enclave , Khoa handed out flyers for his screening and chatted with the locals.

Watch the video here

Bà Nôi (Grandma) is director Khoa Lê’s ethereal exploration of his past and unknown future. Lê’s 93 year-old bà nôi is still very much the matriarch. Funny, forgetful and forthright, she is continually telling Lê to “Marry before I die”. Vietnamese-born and Canadian-raised Lê returns to Vietnam, on a quest for identity. This audio-visual treasure, almost dreamlike at times, immerses us into the world of Vietnam’s New Year celebrations. Visualizing the rituals, superstitions and prophecies, this family portrait poetically conjures questions about belonging, cultural identity and the family ties that help to shape us all into who we are and what we become.

Montréal à Cabramatta

Le directeur Khoa Le, établi à Montréal, était à Sydney en 2013 pour assister à la première australienne de son premier film documentaire, Ba Noi, dans le cadre du Festival du film documentaire Antenna. Ba Noi, qui a remporté le prix Pluralism de la Fondation Inspirit au Festival HOTDOCS, a également été présenté au Festival Visions du réel.

Le consulat général du Canada à Sydney a fièrement appuyé la visite du jeune directeur à Sydney.

Khoa a visité Cabramatta, banlieue à l’ouest de Sydney, qui compte la plus grande collectivité vietnamienne de l’Australie. Lors de sa visite de l’enclave prospère, Khoa a distribué des dépliants pour la projection de son film, et il a fait la conversation avec la population locale.

Regardez la vidéo ici

Bà Nôi (grandmaman) est une exploration éthérée du passé et de l’avenir inconnu du directeur Khoa Lê. À 93 ans, la grandmère de Lê demeure toujours la matriarche. Caractérisée par son sens de l’humour, son manque de mémoire et son francparler, elle dit constamment à Lê : « Marie-toi avant que je meure. » Né au Vietnam et élevé au Canada, Lê retourne au Vietnam en quête de son identité. Le film, qui est un trésor audiovisuel et qui nous plonge par moments dans un univers onirique, nous transporte au cœur des célébrations du Nouvel an vietnamien. Par la visualisation des rituels, des superstitions et des prophéties de la famille, le portrait qui en est dressé évoque des questions sur le sentiment d’appartenance, l’identité culturelle et les liens familiaux qui nous aident tous à façonner qui nous sommes et ce que nous deviendrons.