A new Canadian movie star: Elise Bauman

When Elise Bauman first walked into her audition for Carmilla, a low-budget Canadian web series based on the developing relationship of two same-sex college roommates, she couldn’t possibly have anticipated the explosion that was to come.

“I auditioned for [Carmilla] just like any regular project, and didn’t quite know what I was getting myself into when I was cast,” Bauman said.

“There’s so many web series out there, and you either build an audience or you don’t, and they kind of die off, but luckily Carmilla really flew off the ground, and we just finished filming our third season of it.”

Bauman, who has amassed a large and passionate social media following thanks to the success of the web series, is in Australia to promote her new film Almost Adults, a coming out and coming of age film which is featuring at the Queerscreen Film Festival in Sydney.

The film, which has received rave reviews, was funded by a Kickstarter campaign, receiving enormous backing from the public, particularly the LGBTQ+ community, and securing more than double the original $40,000 the filmmakers were hoping for. Bauman said that support meant going into filming with confidence.

“One of the risks of making an independent film is you don’t know if there’s going to be an audience for it, you don’t know if it’s going to land somewhere. But knowing that we already had the support of so many people before we even started making the film – that’s so special, that doesn’t happen very often,” she said.

“The LGBTQ+ community is still underrepresented in mainstream media, and I think that is starting to shift – which is really wonderful – but people are still craving content, craving seeing themselves on screen, and so it meant a lot that we could make a film that people appreciate it and want to see.”

In Carmilla, Bauman stars as Laura alongside Natasha Negovanlis, who plays the titular Carmilla, Laura’s on-again, off-again love interest. In Almost Adults, Negovanlis again co-stars, this time playing the straight best friend to Bauman’s gay character.

“Natasha and I have been working so closely together for a few years now, and right from the time we had our callback together and we did a chemistry read there was clearly already such a dynamic between the two of us,” she said.

“We really slipped seamlessly into this new friendship dynamic, and it was fun because we got to explore something that we don’t get to explore in Carmilla and work together in a different way , and I think that building that friendship that we found in Almost Adults, we brought that over then to Carmilla, so it’s been fun to play around in a different way.”

With the response to both the web series and film being so positive, Bauman says having a stronger presence from LGBTQ+ representatives in the media is an important step towards equality. Also important has been strong political leadership, including Prime Minister Justin Trudeau marching at both Toronto and Montreal Pride events.

“It’s so important to have people like our Prime Minister stand in solidarity – it’s something that has been so swept under the rug for so long and finally be able to celebrate it in such an open way is really fantastic,” she said.

“Things are shifting so dramatically in Canada which is fantastic, but it is important for me to remember that the rest of the world isn’t on that level yet.  It makes me so proud to be Canadian and so proud to be part of a country that is working tirelessly to be accepting and open, but there are still people that live with so much fear and so much hatred directed at them on a daily basis.”

While her one week trip to Sydney is only a whirlwind adventure, Bauman has already been impressed by the city.

“This is my first time in Australia, it’s so beautiful here. This city is just like an immaculately clean New York!” she laughed.

“There’s so much art everywhere, there’s so much beautiful architecture, there’s still old historic buildings around. One of my favourite things is to not really have a plan in a city, and just to walk around and find things – but I’m also really excited to see some films at Queerscreen.

The Consulate General of Canada, Sydney is a proud supporter of the Queersceen Film Festival, and that support has helped bring Elise Bauman to Sydney. You can find Elise on Twitter @Elise3aum

 

Une nouvelle star du cinéma canadien: Elise Bauman

Lorsqu’ Elise Bauman s’est présentée à son audition pour le rôle de Carmilla, une série web canadienne à petit budget basée sur les relations de deux co-locataires  de même sexe, elle ne pouvait pas imaginer un tel raz de marée.

“J’ai passé l’audition pour [Carmilla] comme pour tout autre projet habituel, déclare Bauman, et j’ignorais totalement où je mettais les pieds quand j’ai été sélectionnée.”

“Il y a tellement de séries web sur la toile, le public suit ou ne suit pas, et puis elles disparaissent, mais on a eu de la chance  Carmilla s’est carrément envolé, et on vient juste d’en terminer la troisième saison.”

Bauman, qui grâce au succès de cette série web s’est constituée une communauté de fans importante et passionnée sur les réseaux sociaux, est en Australie pour la promotion de son dernier  film Almost Adults, un long-métrage sur le coming out et le passage à l’âge adulte présenté  au festival du Film Queerscreen de Sydney.

Ce film, bien reçu par les critiques, a été financé  par une campagne Kickstarter et a bénéficié d’un énorme soutien du public, en particulier de la communauté LGBTQ+, s’assurant plus du double des 40.000 dollars originalement  sollicités par les réalisateurs.

“L’un des risques associés à la production d’un film indépendant, dit-elle, c’est de ne pas savoir si le public est intéressé, de ne pas savoir si le projet va aboutir. Mais dès lors qu’on a su qu’on avait le soutien de tant de gens avant même de commencer à filmer, c’est très spécial, ça n’arrive pas souvent. ”

“La communauté  LGBTQ+  est toujours minoritaire dans les médias traditionnels, mais ça commence à bouger, ce qui est vraiment merveilleux, mais les gens en réclament, crèvent de se voir à l’écran, c’est pourquoi il est important  de pouvoir faire un film que les gens apprécient et qu’ils veulent voir.”

Dans le film éponyme, Natasha Negovanlis joue le rôle de Carmilla et Bauman celui de Laura qui vacille entre amour et désamour pour Carmilla. Dans le film Almost Adults, Negovanlis toujours présente, mais hétérosexuelle, est la meilleure amie de la lesbienne Bauman.

 

“Natasha et moi, dit-elle, nous avons travaillé  étroitement depuis plusieurs années maintenant, et dès le moment de notre rappel et de notre test de compatibilité, nous avons compris que le courant passait déjà entre nous.”

“Nous nous sommes glissées facilement dans la dynamique de cette nouvelle amitié, et c’était intéressant parce qu’on pouvait explorer quelque chose qu’on n’avait pas pu faire dans Carmilla, et nous avons travaillé d’une façon  différente, et je pense que après avoir développé cette amitié qu’on a trouvée dans Almost Adults on l’a transposée dans Carmilla , c’était vraiment  amusant de creuser nos  rôles de différentes façons.”

 

Vu l’accueil si positif réservé à la fois au film et à la série web, Bauman déclare que bénéficier d’une forte présence de représentants de la communauté LGBTQ+ dans les médias représente une étape importante  vers l’égalité. Tout aussi important a été le leadership politique volontaire, y compris la présence du Premier Ministre Justin Trudeau  aux évènements de Montréal et Toronto Pride.

“C’est si important, ajoute-t-elle, que notre Premier Ministre montre sa solidarité, c’est quelque chose qui a été glissé sous le tapis pendant trop longtemps, et le fait de pouvoir le célébrer de telle façon si ouvertement  c’est vraiment fantastique.”

“Les choses changent  radicalement au Canada, c’est fantastique, mais il est important de ne pas oublier que le reste du monde n’en est pas encore là. Ce qui me rend si fière d’être Canadienne et si fière d’appartenir  à un pays qui fait le maximum pour  montrer tolérance et ouverture, mais il y a encore des gens qui vivent avec tant de peur et tant de haine dirigées contre eux au quotidien.”

Sa visite d’une semaine à Sydney  ressemble à une aventure en coup de vent, mais Bauman est très impressionnée par la ville.

“C’est ma première fois en Australie, c’est si joli ici. Cette ville ressemble à un New York d’une propreté immaculée!” Et elle rit.

“Ici, l’art est partout. Il y a tant d’architecture magnifique, et tant de vieux bâtiments historiques tout alentour. L’une de mes passions c’est de ne pas avoir de plan dans une ville,  je me laisse porter par la promenade et la découverte, mais je suis aussi très excité de voir quelques films à Queerscreen.

Le Consulat général du Canada à Sydney  est fier de soutenir le Festival du Film Queerscreen, un soutien qui a permis d’inviter Elise Bauman à Sydney. Vous pouvez la retrouver sur Twitter @Elise3aum