18th Biennale of Sydney

Contributing filmmaker Renaud Lessard interviewed the Canadian artists in the Sydney Biennale.

Click the individual links to view the videos or watch the series back to back.

Ed Pien: Source

Mr. Ed Pien worked with Inuit throat singer Tanya Tagaq to create sound elements for his work, improvising the sounds of Australian deep sea creatures.

Nadia Myre: The Scar Project

Montreal-based Myre invited visitors to sew a scar on canvas and write a story about it, with contributions accumulating from visitors hailing from Africa, Iran, Iraq and Pakistan.

Khadija Baker: The Coffin Nest

Khadija Baker’s work is a journey of resilience.

Cal Lane: Domesticated Turf

Cal Lane of Victoria, British Columbia, created a lace pattern from a steel shipping container, highlighting the masculine/feminine, harsh/gentle dynamic.

Iris Häussler: He Dreamed Overtime

German-Canadian Toronto based artists Iris Häussler uses her artworks and the exhibition space to create a fictional narrative that is constantly changing.

The 18th Biennale was co-curated by Gerald McMaster, who is a Plains Cree and Blackfoot curator, artist, and author who works and lives in Toronto.

18e Biennale de Sydney

Le cinéaste participant Renaud Lessard a interviewé les artistes canadiens à la Biennale de Sydney.

Cliquez sur les liens individuels pour voir les vidéos ou la série en rafale.

Ed Pien: Source

M. Ed Pien a collaboré avec l’interprète inuite de chant guttural, Tanya Tagaq, afin de créer des éléments sonores pour son œuvre, en improvisant les sons des créatures des grands fonds marins de l’Australie.

Nadia Myre: The Scar Project

Nadia Myre, de Montréal, qui a invité les visiteurs à coudre une cicatrice sur canevas et à écrire une histoire à ce sujet, accumule les contributions des visiteurs provenant de l’Afrique, de l’Iran, de l’Iraq et du Pakistan.

Khadija Baker: The Coffin Nest

L’œuvre de Khadija Baker est un parcours de résilience.

Cal Lane: Domesticated Turf

Cal Lane, de Victoria (ColombieBritannique), a créé une sculpture en dentelle à partir d’un conteneur d’expédition en acier, faisant ainsi ressortir la dynamique homme/femme et dur/doux.

Iris Häussler: He Dreamed Overtime

L’artiste germano-canadienne de Toronto, Iris Häussler, se sert de ses œuvres d’art et de l’espace d’exposition pour créer un récit fictif qui évolue constamment.

La 18e Biennale a été coorganisée par Gerald McMaster, Cri des Plaines et Piednoir, conservateur, artiste et auteur, qui travaille et vit à Toronto.