The Funny Greek – Angelo Tsarouchas

Growing up in Canada with Greek parents, comedian Angelo Tsarouchas had to manage a double life as a kid.

“I’m a Canadian, who grew up in Canada with rules that were made in Greece,” he said, laughing.

“We would go to school and we would be schooled in the Canadian education system, and then we’d come home and we’d be eating Greek food and speaking Greek, so it was kind of adapting to both worlds at the same time.”

Tsarouchas has been in Melbourne to perform his show ‘The Funny Greek’ at the Melbourne International Comedy Festival, and is heading to Canberra on April 21st , and Sydney for shows on April 23rd and 24th.

While he now lives in Los Angeles, Tsarouchas’ heart is very much in Canada, an attitude instilled by his parents who both emigrated from Greece.

“My parents always told us ‘Canada is your country, always love this country, this country gave you a future’,” he said proudly.

“I was born in Montréal, I was raised in Ottawa, I lived in Toronto and Vancouver, so I’ve been all across the country, and as a comedian in Canada I’ve been able to tour the whole country from coast to coast.”

Tsarouchas knows where his comedy comes from, and it drives him.

“I’m of Greek descent, from Canada, living in America, married to an Armenian, currently touring in Australia – there’s your comedy,” he said.

“I talk about family, and I talk about growing up – I talk about all kinds of things. I mix my show up with the Greek and everyday life.

“The truth of the matter is my real passion and love is comedy and acting, and you know what they say – if you do something you love it never feels like work, so I feel like I’ve never worked. It’s just something I really enjoy doing.”

His pride in both Canada and his Greek heritage comes through strongly in his performances, and he thinks audiences around the world – but particularly in Australia – can relate.

“I find a lot of similarities with Canada and Australia. We have the same sensibilities, we’re Commonwealth countries, we both have the Queen on our money,” he said.

“I’ve got cousins in Melbourne here and if you take away the Aussie accent, whether if I’m hanging out with my family in Canada or I’m hanging out with my family here in Australia, it’s exactly the same thing.

“I travel the whole world, and I go to a lot of places, but I just find it’s a weird sense of being home for me, with all the Greeks here – in Sydney, and especially in Melbourne.”

Even with Melbourne feeling like home, however, there are some things a Canadian will always crave.

“You guys are coffee snobs, and your coffee is amazing,” he said.

“But I miss Tim Hortons Coffee and Donut shop. That and I miss the passion for hockey. They have hockey in LA but they don’t really care about it.”

Tsarouchas has toured Australia before, but is taking this chance to see more of both Melbourne and Sydney.

“I’m with my wife and daughter – they’ve never been to Australia, so we’re taking the opportunity to do things I never do,” he said.

“We went to a footy game and we went to Luna Park here in Melbourne, and I think when we get to Sydney we’ll go to the big aquarium and take them down to Darling Harbour. There are so many cool things to do in Sydney and Melbourne, so we’ll be doing a lot – I love the ferry around the harbour.

“The hospitality here has been unbelievable; I’ve just never felt anything like it. Everybody is so wonderful to me and my family – it’s been so nice here.”

Angelo Tsarouchas will perform a show on Thursday April 21 at the Canberra Hellenic Club, then two shows at the Sydney Comedy Festival at The Factory Theatre on April 23rd and 24th. You can find him on Twitter @bigangcomic.

Le grec hilarant : Angelo Tsarouchas

Ayant dû grandir au Canada avec des parents grecs, le comédien Angelo Tsarouchas a dû mener une double vie dans sa jeunesse.

“Je suis un Canadien, qui a grandi au Canada avec des règles établies en Grèce, dit-il en rigolant.”

“On allait à l’école, on suivait le système éducatif canadien, et quand on rentrait à la maison, on mangeait grec, on parlait grec, et donc c’était comme s’adapter à deux mondes en même temps.”

Tsarouchas était à Melbourne pour son spectacle ‘Le Grec hilarant ’ au Festival international de comédie, à Canberra le 21 Avril, et il est à Sydney les 23 et 24 Avril.

Bien qu’il habite maintenant Los Angelès, le cœur  d’Angelo Tsarouchas est toujours bien ancré au Canada, une attitude  façonnée par ses parents tous deux émigrants grecs.

“Mes parents nous ont toujours dit: le Canada c’est ton pays, aime toujours ce pays, car c’est ce pays qui t’a donné un avenir, annonce -t-il fièrement. ”

“Je suis né à Montréal, j’ai grandi à Ottawa, j’ai vécu à Toronto et Vancouver, je peux donc dire que j’ai vu pratiquement tout le pays, et en tant que comédien au Canada  j’ai pu monter des spectacles d’est en ouest.”

Tsarouchas sait très bien d’où lui vient son inspiration, et c’est ce qui le stimule.

“Je suis d’origine grecque, un Canadien qui vit en Amérique, marié avec une arménienne, faisant actuellement une tournée en Australie, et voilà c’est là qu’on trouve  la comédie, dit-il”.

“Je parle de la famille, je parle de ma jeunesse, je parle de tout plein de choses. Je mets dans mon spectacle le Grec et la vie de tous les jours.

“La vérité c’est ma vraie passion, et l’amour c’est d’être comédien et acteur, et vous savez ce qu’on dit: si vous faites quelque chose  que vous aimez, ce n’est pas un boulot, et donc c’est comme si je n’avais jamais travaillé. C’est juste quelque chose que j’aime bien faire.”

Sa fierté d’être canadien et de posséder un héritage grec transparaît fortement dans ses performances, et il pense que le public du monde entier partage des atomes crochus, mais plus particulièrement en Australie.

“Je trouve de nombreux points communs entre le Canada et l’Australie. Nous partageons la même sensibilité, nous sommes des pays du  Commonwealth, on partage même la Reine sur nos pièces de monnaie, ajoute-t-il.”

“J’ai des cousins ici à Melbourne et si vous enlevez l’accent australien, que je sois en famille au Canada ou ici en Australie, c’est exactement la même chose.

“Je voyage dans le monde entier, je vais dans des tas d’endroits, mais  ça fait bizarre de se sentir comme chez soi ici, avec tous les Grecs de Sydney ou plus encore de Melbourne.”

Même si à Melbourne il se sent chez lui, pourtant il y a des choses qui manquent à ce Canadien.

“Vous êtes des snobs du café, et votre café est incroyable, dit-il”.

“Mais le café de Tim Hortons me manque, et les donuts.  Tout ça, et la passion du hockey. Ils ont le hockey à Los Angelès, mais ça ne les passionne pas vraiment.”

Tsarouchas s’est déjà produit en Australie par le passé, mais il essaie de mieux profiter de Melbourne et de Sydney.

“Je suis accompagné de ma femme et de ma fille, elles ne sont jamais venues en Australie, et donc on en profite pour faire des choses que je ne fais jamais, ajoute-t-il.”

“On a vu un match de rugby, on est allés à Luna Park ici à Melbourne, et je pense que quand on sera à Sydney on ira au grand aquarium et à Darling Harbour. Il y a plein de choses superbes à faire à Sydney et à Melbourne, on va donc en faire un maximum. J’adore les ferries dans la baie.

“L’hospitalité ici est incroyable. Je n’ai jamais rien ressenti de pareil. Tout le monde est si sympathique pour ma famille et moi. C’est vraiment chouette ici.”

Angelo Tsarouchas sur scène le Jeudi 21 Avril au Club héllénique de Canberra, puis à Sydney pour le Festival de comédie au Factory Theatre les 23 et 24 Avril. Retrouvez-le sur Twitter @bigangcomic.